Patrimoine naturel

Le patrimoine vert

La commune de Trôo défend le principe du fauchage retardé pour préserver les biotopes de la faune locale, des zones de préservation sont signalées chaque année accompagnées d’une affiche d’information.

Les orchidées sauvages de la commune sont également sauvegardées par un fauchage tardif dans des zones délimitées. Ce qui permet fin avril, courant mai d’assister à leur floraison.

Trôo par son exposition privilégié bénéficie d’une flore inattendue sur cette latitude, des yuccas, des figuiers, quelques palmiers, des ginkgo biloba… cohabitent joyeusement, un charme supplémentaire pour la commune.

Chauve-souris

Myotis emarginatus à trôo

Trôo est labellisé Natura 2000 pour la protection des chiroptères. Chaque début d’année, des représentants de l’association Perche Nature décomptent les chauves-souris installées dans les Cafforts de la commune.

Au total, 721 chauves-souris ont été comptabilisés cette année 2018 contre 641 en 2017.
7 espèces ont été identifiées soit 2 de plus qu’en 2017.

  • 8 Murins à moustaches (aucun en 2017)
  • 523 Murins à oreille échancrées (500 en 2017)
  • 97 Grands Rhinolophes (71 en 2017)
  • 68 Grands Murins (41 en 2017)
  • 16 Murins de Daubenton (19 en 2017)
  • 8 Petits Rhinolophes (10 en 2017)
  • 1 Murins de Beschtein (aucun en 2017)

Modifier taille des textes
Contraste des couleurs