Orchidées sauvages et fauchage tardif

L’orchis mâle

La campagne de sensibilisation autour des orchidées sauvages et du fauchage tardif a commencé par la pause de panneaux signalétiques.

Les orchidées sauvages sont visibles principalement rue de Rome, mais également derrière la collégiale, à la sortie du haut de Trôo direction Sougé… Une plante à découvrir en se baladant dans le village, leur fleurissement (d’avril à début juin) est variable en fonction de leur implantation ensoleillée ou non.

Les zones de fauchage tardif  se situent à proximité de la Mignonnerie et des Granges brûlées, Trôo ouest. Le fait de faucher tardivement permet à la biodiversité de s’épanouir, les plantes arrivent à maturité, un refuge aux petits animaux et une réserve nutritive pour les insectes butineurs qui peuvent butiner tranquillement. 

Le fauchage tardif porte ses fruits, apparition d’orchidée dans ces zones protégées. L’orchis mâle fleurit sur les bas-côtés de la Mignonnerie.

Modifier taille des textes
Contraste des couleurs