Actualités de la commune :

Dimanche 30 avril à 11h, concert de gospel dans la collégiale

 

Mairie de Trôo :

Place Sainte Catherine

41800 Trôo

Tél : 02 54 73 55 00

Fax : 02 54 73 55 01

E-mail : mairietroo@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :

Le lundi de 14h30 à 17h30

Le mercredi de 10h00 à 12h00

Le vendredi de 15h00 à 18h00

 
 

Liste de diffusion InfoTrôo

Recevez toute l'actualité de la commune en vous inscrivant à la liste de diffusion "InfoTrôo" :

(facultatif)

(facultatif)

Recevoir aussi les infos locales : 

 
 

Votre avis nous interresse

Comment trouvez-vous le site internet ?

Parfait

Bien

Moyen

A refaire

Lire les commentaires

 
 

Situation géographique :

 
PATRIMOINE CULTUREL

Ce site de la Grotte Pétrifiante ou , plutôt Cristallisante a été racheté en 2004 par la commune de Trôo afin que nos visiteurs puissent continuer de la visiter.

La Grotte est le plus ancien site touristique du village : déjà ouverte au public au début du XXe siècle, ce petit espace, dédié au long travail des eaux calcaires, n'est pas inintéressant, que ce soit d'un point de vue géologique ou touristique.

De nos jours, le monde souterrain exerce sur l'homme une étrange fascination dont l'origine est certainement à rechercher dans les premiers âges de l'humanité. Même dans nos pays dits développés, les grottes conservent une aura de mystère que ni la science moderne ni les explorations des spéléologues n'ont pu faire disparaître totalement.

 

La grotte possède des ressources en eau non négligeable ; cette eau, provenant de diverses sources dont on ne connaît pas les origines exactes et qui s'écoule du centre de la Butte est extrêmement chargée en calcaire. La vallée du Loir était, il y a 90 millions d'années, une immense mer intérieure, d'où les cavités qui ont été creusées tout au long de son lit.

 

Les roches qui forment aujourd'hui les « falaises » sont en tuffeau et silex. Le tuffeau est cette roche calcaire tendre de couleur jaune clair qui contient quelques fossiles. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'y a pas que l'érosion qui donne forme aux grottes, mais la corrosion. En effet, le carbonate de calcium réagit avec l'eau et se dissout plus rapidement que par le seul effet de l'érosion.

 

L'eau, au cours de son cheminement sous terre, dissout le calcaire pour tracer son parcours. Elle met à profit chacune des fissures de la roche et les agrandit par ses actions chimique (corrosion) et physique (érosion). Ainsi, tout en s'écoulant tranquillement jusqu'à la grotte, l'eau, vecteur de la pétrification qui se charge en calcaire, dépose et redépose ce calcaire le long de ses parois, d'où la formation de stalactites (cônes renversés qui pendent de la voûte et résultat du dépôt lent du calcaire) et stalagmites (cônes verticaux partant du sol en face d'une stalactite et, ayant la même origine), dont la croissance évolue au rythme d'un centimètre par siècle. Les objets ainsi placés sous les gouttes sont stabilisés ou pétrifiés tout doucement au contact de ce calcaire qui y reste accroché, d'où son nom de grotte pétrifiante.

RetourRetour

 

- Mairie de Trôo - Tous droits résérvés -